Taxer les grandes fortunes, une chimère

Un édito de François Mathieu.

Taxer les grandes fortunes, une chimère
©Shutterstock
On vit une époque formidable. La grande majorité des ménages ploie sous les factures énergétiques et une inflation galopante. Les finances publiques, en indélicatesse depuis la crise sanitaire, ont encore pris un coup dans l’aile...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité