En France, l’union ne fait pas la force

Un édito de Nicolas Ghislain

En France, l’union ne fait pas la force
©AFP/JOCARD
Sauf prolongations, dimanche soir était annoncé comme l’ultime échéance pour aboutir à un accord en vue d’une "union de la gauche" aux élections législatives françaises de juin, en France. Les tensions n’ont évidemment pas manqué entre les négociateurs durant la dernière semaine, après la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle. Mais le grand timonier Jean-Luc Mélenchon espérait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet