Ecriture inclusive ? On se calme…

Un édito de Dorian de Meeûs.

Ecriture inclusive ? On se calme…
©Shutterstock
Mesdames, Messieurs, l’écriture inclusive ne cesse de faire débat. Les universités et administrations publiques l’utilisent de plus en plus dans leurs communications. D’aucuns s’étonnent que la presse écrite n’emboîte pas le pas. Et ce, malgré les guides qui circulent, les recommandations qui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité