Pas de paix misérable avec la Russie

Un édito de Christophe Lamfalussy.

Pas de paix misérable avec la Russie
©AP
Il serait tentant, comme le propose le Kremlin, d’accepter la conquête du Donbass ukrainien par l’armée russe, de fermer les yeux comme on l’a fait lors de l’invasion de la Crimée en 2014 et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet