Des catastrophes de moins en moins naturelles

Un édito de Xavier Ducarme

Des catastrophes de moins en moins naturelles
©Tonneau Michel
La furie d’une rivière qui emporte tout sur son passage, des voitures qui s’empilent les unes sur les autres, des maisons qui perdent pied et s’effondrent sous la force de l’eau, des habitants épouvantés qui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité