La menace djihadiste se confirme en Afrique

Un édito de Hubert Leclercq.

La menace djihadiste se confirme en Afrique
©AFP
Le 7 août 1998, trois ans avant les attentats contre les tours jumelles du World Trade Center de New York, Al-Qaïda signait son plus grand fait d’arme du XXe s. en perpétrant des attentats contre les ambassades des États-Unis au Kenya...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité