Un fait du prince contesté

Un édito de Dorian de Meeûs.

Un fait du prince contesté
© BELGA
Si Georges-Louis Bouchez voulait peaufiner son image en Flandre, il aurait dû s’y prendre autrement. Les observateurs y tirent à boulets rouges sur le parachutage surprise de la journaliste Hadja Lahbib au ministère des Affaires étrangères. L’absence de parcours politique, d’assise électorale ou d’expérience diplomatique faisait déjà grincer des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité