Les vacances ou la guerre

Un édito de Sébastien Gobert.

Les vacances ou la guerre
©Shutterstock
On peut s’étonner que le débat sur l’interdiction de l’octroi de visas Schengen aux citoyens russes ne prenne de l’ampleur qu’à la fin de la saison estivale. Les questions sous-tendues n’en restent pas moins légitimes. Les touristes russes peuvent-ils se prélasser sur nos plages...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité