Enfin, le Parlement wallon agit

Un édito de Stéphane Tassin.

Enfin, le Parlement wallon agit
©Belga
En décidant de suspendre le greffier du Parlement wallon pour une période de six mois, le bureau de l'institution a enfin agi dans le bon sens. Avec prudence, certes, mais dans ce genre de dossier elle est toujours nécessaire. Une procédure disciplinaire sera diligentée en interne et tous les agents pourront s'exprimer librement. De son côté, la justice fera, elle aussi, son travail...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité