Les sursauts d’un animal blessé

Un édito de Sébastien Gobert

Vladimir Poutine, président russe.
Vladimir Poutine, président russe. ©AP
"J'ai lancé une guerre injustifiée sur des prétextes fallacieux. Je veux annexer les territoires que j'occupe avec une brutalité inouïe. Et si quelqu'un tente de me les reprendre, j'invoquerai le principe onusien de l'intégrité territoriale...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité