Encore une carte du Kremlin qui tombe

Un édito de Sébastien Gobert.

Encore une carte du Kremlin qui tombe
©AP
C’est un "oui" retentissant. Car il ne pouvait pas en être autrement. Que les "référendums" d’annexion des territoires ukrainiens occupés par les Russes aient remporté 73 %, 86 % ou 99 % d’approbation, cela ne fait aucune espèce de différence. Les résultats étaient prévus à l’avance et, bien plus encore, les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité