Edito

Un édito de Christophe Lamfalussy.

C’est un dossier dont personne ne veut, surtout en période électorale, et pourtant il s’impose par la décision de Donald Trump de retirer d’ici avril les 2 000 soldats américains du nord de la Syrie. Que faire des djihadistes détenus par l’alliance arabo-kurde ? Les ramener dans leur pays d’origine ? Les juger sur place ou ailleurs ? (...)