Edito Le président du CDH, Benoît Lutgen, a choisi de quitter sa fonction. Il a décidé de se retirer estimant que c’était le bon moment, qu’un ou une autre que lui pourrait amener son parti à traverser les turbulences électorales et à négocier d’éventuelles futures alliances.