Edito

Un édito de Jean-Claude Matgen.

Le printemps 2019 a vu le Conseil supérieur de la justice et ses commissions de nomination et de désignation travailler sans relâche à une sorte de recomposition du paysage judiciaire.

Une soixantaine de postes de chefs de corps étaient à pourvoir à travers les arrondissements judiciaires et les ressorts de cours d’appel de Belgique, soit sous forme d’éventuels renouvellements de fonction, soit sous forme de désignations de nouveaux "patrons" de juridictions et de parquets.

C’est toujours un moment délicat dans la vie de l’institution judiciaire [...]

(...)