Edito

Un édito de Philippe Paquet.

Donald Trump et ses électeurs n’auront pas tardé à réaliser qu’il est plus facile de détruire que de bâtir, et de brailler que de gouverner. En cherchant à imposer en quatorze jours une loi destinée à remplacer celle que son prédécesseur avait mis quatorze mois à faire accepter, le président américain n’a pas seulement démontré la difficulté de réformer le système de santé aux Etats-Unis, il a surtout illustré les dégâts que peuvent causer la précipitation et l’incompétence. Encore ses administrés peuvent-ils être heureux que la majorité républicaine au Congrès ait eu le bon goût de ne pas abolir l’Obamacare avant d’avoir trouvé la solution de rechange.