Edito

Un édito de Philippe Paquet.

On a du mal à le croire, en sachant que sa popularité est au plus bas, y compris au sein de son parti, après une paralysie des services publics qui a duré plus d’un mois, et alors qu’un nouveau shutdown n’est pas à exclure dans une dizaine de jours, mais Donald Trump a bel et bien envisagé sa présentation de l’état de l’Union, mardi soir, comme un discours de campagne électorale.

(...)