Edito Un édito de Nicolas Ghislain.
“Nous avons toujours été très clairs : nous avons un programme à défendre, […] nos lignes rouges. Nous voulons un bon rouge, pas un mauvais rosé qui a tourné à la piquette à force d’y avoir mis de l’eau.” Ainsi parle Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB, peu avant de rencontrer les responsables du PS à la recherche d’alliés en vue d’une coalition en Wallonie pour les 5 années à venir. Des paroles qui font sourire mais aussi froid dans le dos. (...)