Edito

Un édito de Nicolas Ghislain.

Les compteurs sont encore en train de tourner et on ne pourra évidemment tirer le bilan définitif que dans une petite semaine. Mais on peut d’ores et déjà l’annoncer : l’année 2018 sera globalement la pire qu’auront connue les marchés financiers depuis la méga-crise de 2008.