Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

Il faut du courage pour s’investir en politique. À tout âge. Heureusement, de jeunes pousses n’écoutant que leur idéal se lancent encore : ils seront peut-être élus, voire membres d’un gouvernement. Encourageons-les.