Edito

Un édito de Christophe Lamfalussy.

Effroi, tristesse et solidarité après les deux tueries de masse aux États-Unis, en moins de 24 heures : une fois de plus, ce pays est confronté à une violence inouïe, décuplée par la prolifération des armes automatiques et semi-automatiques dans plusieurs États américains. Ne croyons pas que cela ne peut arriver qu’au pays de Donald Trump : les motivations xénophobes du tueur d’El Paso, aussi confuses qu’elles paraissent, ne sont pas cantonnées à l’Amérique. Elles sont symptomatiques d’une planète où l’eau, le travail, les terres fertiles, les richesses sont inégalement répartis.

(...)