Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

L’ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene n’avait pas son pareil pour décrire une négociation difficile, un blocage, une démission : "Wij zijn in de pataten". Pas besoin de traduction. Nous y sommes à nouveau.