Edito

Un édito signé Francis Van de Woestyne.

Nous publions, ce week-end, une interview croisée des présidents du CD&V, Wouter Beke, et du CDH, Maxime Prévot. Ils développent des visions similaires et en font un argument de campagne. Aujourd’hui, les familles politiques sont "tendance" alors que le schisme entre partis du Nord et du Sud, survenu dans les années 60-70, est longtemps resté de mise entre les libéraux, les démocrates-chrétiens et socialistes. Une hirondelle ne fait pas le printemps. Mais ce rapprochement est plutôt de bon augure. Il tranche avec le repli sur soi pratiqué par les nationalistes. Trois remarques.

(...)