Edito Un édito de Dorian de Meeûs.

Sacré coup de vieux pour Emmanuel Macron. Les "gilets jaunes" ont encrassé le moteur du Président. Sa jeunesse, sa fougue et son tempérament sont plombés. Ses réformes aussi. Le pouvoir est paralysé. Plus question de cap à atteindre ou de tempête à traverser. Même sa vision de l’Europe est mise à l’écart. Ses ministres, victimes collatérales d’un bras de fer inédit, mangent leur chapeau. Le "budgétairement impossible" s’est finalement mué en décision.