Edito

Un édito de Dorian de Meeûs.


Se hâter avec lenteur, voilà ce dont on soupçonne le PS et la N-VA sur la voie qui mène à la formation d’un gouvernement fédéral.

Ni l’un ni l’autre ne souhaitait se retrouver dans une telle posture. Un face-à-face aux allures de duel, loin d’une simple et légitime opposition de projets. C’est le choix des électeurs du Nord comme du Sud.