Edito Un édito de Francis Van de Woestyne.

Le coup de sang de quelques personnes au MR (d’anciens ministres ?) est un coup dans l’eau. Le moment venu, des élections présidentielles auront lieu, en toute transparence. Et les "complotistes masqués" auront alors tout le loisir de se lancer dans la course. On verra s’ils sont des Zorros ou des zozos.

(...)