Ne tournez pas "l'apache"

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Celle de Jean-Luc Fonck, en tout cas, restera à coup sûr dans les annales. Entre le soleil qui dort en pyjama, les somnifères qui jouent à la marelle et la «sorcière bien mémé», il y a vraiment de quoi perdre la boule. Voyage en Fonckilie

Ne tournez pas "l'apache"
©Illu Julie Graux

SAMEDI 30 JUIN

Le soleil vient de se lever.

Une question me vient à l'esprit: «Est-ce que le soleil dort en pyjama?» Si oui, pourquoi personne n'en parle jamais? Le pyjama du soleil, c'est tout de même quelque chose qui a son importance!!!!

Pourquoi nous tenir continuellement à l'écart? Pas étonnant que nous devenions tous paranoïaques avec tous ces complots qui nous entourent... Peut-être qu'il s'agit tout simplement d'un arrangement entre les «18 eux» et le soleil: les «18 eux» ne font jamais allusion au pyjama du soleil; en échange, celui-ci ne révèle pas que l'homme n'a jamais marché sur la lune.

En effet, seul le soleil aurait pu être témoin oculaire du soi-disant premier pas de l'homme sur la lune. On est encore passé à côté de quelque chose d'important! Si l'homme avait réellement marché sur la lune, on saurait si le soleil dort ou pas en pyjama. Pas de chance!!!

DIMANCHE 1ER JUILLET

Aujourd'hui, c'est dimanche! D'ailleurs, c'est écrit ci-dessus! Donc, c'était un peu inutile de le mentionner. Enfin, on ne va pas revenir là-dessus: ce qui est fait est fait et même si c'est pas malin, c'est quand même fait.

Donc, nous sommes dimanche. Et le dimanche... toutes les chattes sont blanches. Je regarde la mienne: elle est noire. Une fois de plus, je me suis fait avoir! Zut!

COUP DE COEUR
Le grand Jojo Beaucoup de gens considèrent la chanson populaire comme débile et ringarde simplement parce qu'elle est populaire. Donc: méfiance! Simplement parce le plaisir tout simple ne fait pas partie de leur vie. Simplement parce qu'ils fuient le bonheur. Le bonheur le leur rend bien. (Ils se reconnaîtront).
Heureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde... Le grand Jojo est le plus grand de tous les chanteurs populaires belges de tous les temps.
Il sait ce que s'amuser veut dire, ça veut dire s'amuser, c'est ça que ça veut dire!
Bon anniversaire Jean et merci.

Le dimanche, c'est aussi le jour du marché. C'est donc le jour des courses au marché. Je prépare deux paires de souliers: une pour la course, une pour marcher. Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir les bonnes chaussures.

Il faut veiller au bien-être des pieds, sinon les pieds se révoltent; et quand les pieds se révoltent, plus rien ne marche.

Pendant que je fais mes courses, une autre question me vient à l'esprit: «C'est quand l'anniversaire du soleil?» On n'en parle jamais. C'est vrai, on ne nous dit jamais rien. Cette année, je ne me laisserai pas avoir: je vais lui acheter un cadeau!

Qu'est-ce que vous pensez d'un pyjama? Oui, c'est une excellente idée!!!! Je lui achète donc un beau pyjama avec des petits motifs en forme d'étoiles. Comme ça, le soleil ne sera pas trop dépaysé.

Je suis tout content de mon achat. Je rentre du marché avec mes chaussures pour marcher mais au pas de course. Je me précipite dans le jardin pour montrer le pyjama au soleil. Je sais, normalement, on ne peut pas montrer un cadeau avant de l'offrir, pour garder la surprise, mais c'est plus fort que moi... Heureusement, il y a des nuages: le soleil n'a rien vu. Ouf! Je suis heureux.

MARDI 3 JUILLET

J'ai raté lundi. Je me suis endormi dimanche et je viens à peine de me réveiller. Il est midi.

Sans doute que huit somnifères, c'est beaucoup... Je vais faire attention.

Comme il est midi, le soleil est au zénith. Je savais qu'il avait du succès, mais de là à faire le zénith... ça m'étonne.

J'allume la télé: ils passent «Ma sorcière bien aimée». Ça a fort vieilli. Ils feraient mieux d'appeler ça «Ma sorcière bien mémé». C'est l'épisode où Tabatah cache les films olé olé de Jean-Pierre. Évidemment, ça n'a pas de sens puisque Samantha a du flair et qu'elle les retrouve tout de suite.

Je me contenterai d'un oeuf à la coque pour souper.

En mangeant la future bête, je me repose pour la énième fois cette question ridicule qui a fait couler tant d'encre et de salive: «Qui est venu en premier? L'oeuf ou la poule? Ou le coq?» C'est vrai que pour faire un oeuf fécondé, il faut une poule et un coq. Mais pour faire une poule et un coq, il faut deux oeufs. Donc, il a déjà fallu deux oeufs avant d'avoir une poule... C'est alors que j'ai compris que le coq a fait un oeuf à la poule et que ce n'est que bien après que la poule a fait un oeuf à la coque.

Tiens, on dit une coq? Les coqs sont donc des filles... On ne me dit jamais rien!!!!

Après tout ça, je me mets tranquillement au lit. Je prépare mes huit somnifères, mais je ne les prends pas, sinon j'aurai du mal à me lever - je ne vais pas me laisser prendre une deuxième fois!!!!

J'éteins la lumière.

MERCREDI 4 JUILLET

1h 30 du matin. Je ne dors toujours pas...

Je viens de comprendre que les somnifères ne sont pas efficaces du tout quand on les laisse sur la table de nuit. Je me trouve un peu idiot. Mais bon, c'est pas comme si on en parlait dans le journal, donc c'est moins grave!

J'en profite pour mettre un peu d'ordre dans les étoiles filantes qui dorment sous mon lit et les hommes qui dansent dans ma tête.

Je regarde les dessins animés à la télévision et je m'amuse bien. Je passe une journée assez normale.

L'ongle de mon auriculaire droit atteint maintenant les quatorze centimètres. J'aurais pas cru. Je le note dans mon journal des fantaisies et autres histoires et je prends une photo de mon ongle dans le miroir pour l'envoyer à ma famille d'outre-atlantique. Ils collectionnent les miroirs.

Mon téléphone n'a pas sonné une seule fois de la journée! Cela m'inquiète tout de même, même si cela n'a rien d'inquiétant à part que ça ne sonne pas.

Je suis incapable d'avaler quoi que ce soit. Je me demande si je ne suis pas en train de devenir amorexit!!!! Peut-être à cause de mes insomnies paranoïaques??? Qui sait????

Ce soir, c'est juré, j'avale mes somnifères!

Je ne risque pas de les oublier, ils dansent à la marelle sur ma table de nuit en faisant un boucan monstre. Vous savez comment ca va, quand un somnifère s'ennuie, il danse à la marelle. Tout le monde sait ça! Je les avale un à un au moment où ils arrivent au ciel. Ils ne se rendent absolument compte de rien. Tant mieux pour eux.

JEUDI 5 JUILLET

COUPS DE COEUR
Justine Henin. Je ne consacre pas un coup de coeur à Justine Henin parce qu'elle est jolie, ni parce qu'elle joue super bien au tennis, ni parce qu'elle est hyper sympa. C'est parce qu'elle est tout ça à la fois. Ça nous change une fois de tous ces gens qui ont la tête qui gonfle dès qu'on leur donne une raquette dans les mains. (Je me demande d'ailleurs si on ne met pas du gaz dans les manches de raquette - il faudrait demander à quelqu'un!)
Je n'ai jamais demandé d'autographe à quelqu'un... Je me demande si je n'en profiterais pas! Merci Justine.

Christian Martin. C'est le meilleur producteur artistique de sa génération (regardez sur les pochettes de disques de nombreux artistes) et un des hommes les plus charmants de tous les temps. Je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu'il a fait pour moi. Merci Christian.

Ma copine. Merci de me supporter avec autant de patience! Merci à toi.

J'ai rêvé que je dormais et ça m'a épuisé.

Je me traîne vers la cuisine et je me prépare du café. Comme il fait froid: j'allume la radio. Ça fait du bien.

Ce qui devait arriver arriva: la radio vient d'annoncer que demain - 6 juillet - ce sera l'anniversaire du soleil. Je n'en crois pas les oreilles de mes yeux. Demain. C'est demain!!! En plus, ça tombe juste la semaine pendant laquelle je raconte ma semaine. C'est génial. En plus, je ne dois pas me casser la tête pour le cadeau d'anniversaire, puisque je l'ai déjà.

Vivement demain que je puisse offrir le pyjama au soleil.

Je ne dors pas cette nuit. J'attends le lever du soleil. Je suis trop excité pour fermer l'oeil!

VENDREDI 6 JUILLET

Le soleil vient de se lever. Je prends mon courage à deux mains et le cadeau avec la troisième main (celle qui pousse sur le front). Me voilà sur l'escalator qui m'emmène vers le soleil.

Après deux heures de voyage à travers le ciel, me voici arrivé aux grilles du château de l'astre. J'ai un peu peur. Je sonne. Après quelques instants, je le vois arriver au bout de l'allée. Il est comme je l'imaginais. Il a juste les cheveux un peu plus longs que sur les dernières photos de lui que j'avais vues dans la presse.- Bonjour monsieur.- Bonjour soleil. Vous allez bien?- Oui, comme le temps! (Il faisait radieux) Que puis-je faire pour vous?- Je suis venu vous apporter un cadeau pour votre anniversaire.- Merci, je parie que c'est un pyjama!- Comment le savez-vous?- J'ai déjà lu le journal de demain où vous relatez cette histoire.- Aaah ben oui!

Voilà. Peu de gens croiront à cette histoire. C'est pourtant comme cela que les événements se sont déroulés. Que les incrédules n'oublient pas que c'est écrit dans le journal... C'est que c'est vrai!!!!

© La Libre Belgique 2001


Une blague qui dure Né le 9 mars 1957, Jean-Luc Fonck a vécu à Arlon jusqu'à l'âge de 12 ans avant de gagner Bruxelles et d'en devenir l'un de ses plus dignes représentants. Rien, pourtant, ne semblait prédisposer Jean-Luc à la chanson. «Tout a commencé par une blague, tout s'est poursuivi par une blague, confie-t-il. Je ne savais ni chanter, ni lire une partition.» C'est en 1975 que Sttellla naît officiellement avec des potes de l'école. «À nos débuts, on jouait pour une poignée de fans. À la fin, on donnait des concerts devant 6 000 personnes.» Elle est loin, en effet, l'époque où les chopes étaient majorées de dix balles pour payer les artistes. C'est le contrat avec le label français «Boucherie productions» qui fera de Sttellla une valeur sûre. Entre 1975 et 1993, plus de 500 concerts en Belgique, en France et au Québec. Fin 1993, la rupture avec Mimi, rencontrée sur les bancs d'une école bruxelloise, entraîne la fin du groupe et c'est en 1995 que Jean-Luc ouvre en Suisse sa première tournée en solo, une tournée de deux ans, 150 concerts qui ont réuni au total 120 000 personnes, soit 15 Forest-National pleins à craquer.