Hasquin: "La bien-pensance et le politiquement correct deviennent effrayants"

Plutôt discret médiatiquement ces derniers mois, l'actuel secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique n'en a pas moins conservé sa verve mordante. Il se montre cinglant à l'égard d'Israël et du Hamas et explique pourquoi "l'islam ne supporte pas la franc-maçonnerie". L'ancien recteur de l'ULB et sénateur MR estime également que "Charles Michel joue sa tête". Hervé Hasquin est l'Invité du samedi de LaLibre.be.

Jonas Legge
Hasquin: "La bien-pensance et le politiquement correct deviennent effrayants"
©Christophe Bortels
Plutôt discret médiatiquement ces derniers mois, l'actuel secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique n'en a pas moins conservé sa verve mordante. Se montrant cinglant à l'égard d'Israël et du Hamas, il regrette que "les extrémistes se nourrissent de leur propre extrémisme"....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité