Un synode à l’inverse des discours moraux

Par sa volonté de poser un regard bienveillant sur les couples non mariés, remariés ou homosexuels, le récent Synode sur la famille a osé le chemin inverse des discours moraux. Une chronique d'Eric de Beukelaer.

Eric de Beukelaer,Chroniqueur.
Un synode à l’inverse des discours moraux
©AFP
Par sa volonté de poser un regard bienveillant sur les couples non mariés, remariés ou homosexuels, le récent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité