Et si nous nous inspirions du Belge Léonard Lessius pour construire le "monde d’après" ?

Pour les économistes et les juristes, le théologien belge Léonard Lessius fut une référence dès le XVIIe siècle. Et il a encore beaucoup à nous dire, souligne Wim Decock dans un livre remarqué et primé. Capitalisme, commerce et bien commun... tout retrouve en effet sa juste place sous la plume de Lessius.

Et si nous nous inspirions du Belge Léonard Lessius pour construire le "monde d’après" ?
Professeur d’histoire du droit à la KULeuven et à l’ULiège, Wim Decock est un intellectuel belge de 37 ans, aussi humble que brillant. Ses recherches portent sur l’histoire du droit, et notamment sur les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...