Natacha Polony: "Dire 'le populisme, c’est mal' ne suffit pas"

"Nous vivons la fin d’un cycle qui s’est ouvert fin des années 1970 avec l’arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan : le cycle du néolibéralisme."

Entretien : Thierry Boutte
Natacha Polony: "Dire 'le populisme, c’est mal' ne suffit pas"
©Baltel
Sommes-nous encore en démocratie ? Natacha Polony pose la question - jugée indécente par certains - et constate que nous vivons une démocratie dégradée. Depuis 40 ans, le néolibéralisme détruit les classes moyennes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité