Kristof Calvo: "En politique, il y a trop de promesses et pas assez de grandes idées"

Voici les états d'âme d'un homme amoureux de son pays, la Belgique, qui aurait pu être footballeur professionnel, mais qui a choisi de consacrer sa vie à son autre passion: la politique. Entretien.

Deux passions: le foot et la politique

La Haye. Des jonquilles par milliers sur les plates-bandes. Une ville à

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet