Nadia Geerts : "Quand on défend des positions laïques, on doit toujours s’excuser"

La Belgique a-t-elle un problème avec l’islam ? La militante laïque Nadia Geerts livre sa vision du débat avec deux ouvrages. Elle dénonce l’absence de fond politique face à l’islam politique.

Nadia Geerts : "Quand on défend des positions laïques, on doit toujours s’excuser"
©D.R.
Tom Guillaume et Clément Boileau
Ces derniers mois furent compliqués, pour Nadia Geerts. Désormais en congé maladie loin de la haute école bruxelloise où elle enseignait la philosophie et la neutralité, la militante laïque est dans un double entre-deux. Professionnel d’abord : elle entend faire une croix sur l’enseignement, "du moins pour le moment",...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet