Nick Rodwell: "J’agis pour protéger ma femme, Fanny, et l’œuvre d'Hergé"

"J’ai toujours eu mauvaise presse, une mauvaise réputation", reconnaît Nick Rodwell, le patron de la société Moulinsart qui gère et protège l'oeuvre d'Hergé. Il confie cependant ses "états d'âme" à La Libre.

Quand j'ai annoncé, avec une pointe de fierté, que j'allais recueillir les "États d'âme" de Nick Rodwell, une amie dont j'admire le talent, l'intelligence, la rigueur et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet