"On ne mesure pas le niveau d’angoisse que notre éducation est en train de donner aux enfants"

"Je vois autour de moi des jeunes parents perdus. Depuis le début de l’humanité, on élève des enfants pourtant ! Pour revenir à Dolto, je pense qu’il faut arrêter de scruter nos enfants. On les regarde sous tous les angles, car il y a cet idéal de perfection, on pense aussi qu’on les traumatise en faisant ceci ou cela. En fait, on les fragilise : ils ont toujours le sentiment de mal faire", avertit la psychanalyste Sophie Braun.

placeholder
© DR
Sophie Braun est psychanalyste, elle exerce en cabinet libéral à Paris et à Montélimar, où elle reçoit des adolescents et des adultes. À force de voir débarquer, dans son cabinet, des gens qui avaient perdu leur boussole relationnelle, elle s'est penchée sur le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité