Pierre Rosanvallon: "Parce qu'ils sont impuissants, les populismes menacent de conduire la démocratie dans l'autoritarisme"

Tous, nous avons été perdus devant l'émergence des nouveaux conflits sociaux si différents, mais qui échappaient à toutes nos analyses: Gilets jaunes, manifestations #MeToo, marches contre le pass sanitaire... Dans un nouvel essai qui marquera l'année présidentielle en France, l'historien et sociologue Pierre Rosanvallon offre de nouvelles catégories pour mieux appréhender ces réalités.

Pierre Rosanvallon: "Parce qu'ils sont impuissants, les populismes menacent de conduire la démocratie dans l'autoritarisme"
©DR
Nous avons tous été perdus : nos sociétés ont toutes eu du mal à comprendre des mouvements aussi différents que celui des Gilets jaunes, des marches "Black lives matter" contre le racisme systémique, des manifestations #MeToo en faveur du féminisme, ou...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet