La passe sanitaire

Poème

La passe sanitaire
©Pixabay
Contribution externe

Par Muriel Claude, écrivain

La tête sous la couette
à peine éveillée
"Passsss…"
les ss du pass sifflent
avant la sonnerie du réveil
"Passsss… sss"
Pass
me boucher les oreilles
fermer les yeux
le soleil passe sous les rideaux
je suis éveillée
des pensées m'assaillent… passsss… me vrillent les tympans

Un adolescent de santé fragile ne veut pas être vacciné
il a peur
sa famille l'isole, le met au ban
Pass

Des couples ne se parlent plus, n'en parlent plus
des amis s'affrontent, se perdent
des collègues de travail, autrefois complices
la question posée sans cesse : l'es-tu ? l'êtes-vous ?
au plus intime

Lequel choisir ?
comme au restaurant, un plat meilleur qu'un autre
comme au restaurant, là où
les cartes, les menus se sont transformés
en QR code
Pass

Un peu de douceur, par pitié

J'attends la sonnerie du réveil, je suis bien réveillée
à la radio :
"Il n'est pas d'accord avec la vaccination obligatoire : qui va surveiller, contrôler chaque passant"
"Il serait d'accord avec le pass à Bruxelles mais il n'est pas fan"

"Passsss… sss"…
j'aimerais me rendormir
quelques minutes
sous la couette

finalement la solution :
que certains (dont ce n'est pas le métier) en contrôlent d'autres
sans cesse ?
partout ?
à tous moments ?

Mes paupières s’alourdissent une fraction de seconde


Un papier plié au fond de la poche
le pass
un papier usé à force
sera-t-il autorisé de le photocopier ?
comment faire sans smartphone ?
comment le montrer aux apprentis contrôleurs ?

Passsss !!!
cette fois le réveil a sonné
j'ai mal à la tête
je sors du lit

Marcher dans les rues sans passe
le pourrais-je encore ?
dans la lumière