La bise déplaît de plus en plus. Survivra-t-elle au Covid?

Ha Covid ! Nous voilà fort dépourvus lorsque la bise n’est plus bienvenue. L’usage de la bise entre collègues, comme celui du tutoiement ou du prénom, a explosé à la fin du XXe siècle. Mais ce rituel, acte de reconnaissance et de confiance mutuelle, déplaît de plus en plus. Trop imposé. Trop intrusif.

La bise déplaît de plus en plus. Survivra-t-elle au Covid?
©Dubus
Avec vos amis, les amis de vos amis, avec vos collègues ferez-vous encore la bise ? Celle-ci survivra-t-elle au Covid qui l’a bannie de nos quotidiens ?...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet