"Les laïcs devraient pouvoir participer à la nomination des évêques"

L’Église peut-elle se relever des crises qui la touchent ? Isabelle de Gaulmyn et Michel Camdessus esquissent son avenir, l'appellent sans langue de bois à la transparence et à la décentralisation.

"Les laïcs devraient pouvoir participer à la nomination des évêques"
©AFP
À Paris, d'où ils s'échappent pour venir évoquer l'avenir de l'Église aux Grandes Conférences catholiques de Bruxelles ce 6 décembre, le temps est sombre. Le rapport de la Ciase sur les abus sexuels interroge profondément la gouvernance de l'Église, alors que l'archevêque de Paris,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet