"La démocratie pourrait sortir renforcée de la crise"

Entre ses pass et ses QR codes, les hésitations gouvernementales et les discours clivants, la gestion de la crise menace-t-elle la liberté et la démocratie ? Peut-être pas tant que cela, argumente à contre-courant la philosophe Joëlle Zask. Derrière ses contraintes, la crise nous a permis de renouer avec plusieurs fondements de la démocratie, souligne-t-elle.

"La démocratie pourrait sortir renforcée de la crise"
©BELGA
L'heure est aux critiques et aux inquiétudes. Les gouvernements occidentaux hésitent, tâtonnent, clivent, ou engagent des mesures restreignant nos libertés de manière inédite. Au point de mettre en danger nos démocraties et leurs fondements ? Il ne faut surtout pas balayer ces inquiétudes et critiques parfois légitimes et importantes, note la philosophe française Joëlle Zask, mais il ne faut pas non plus négliger d'autres évolutions de fond : sans doute la crise nous...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet