Bart Van Loo: "S’il fallait qualifier le Roi et la Reine, comme on le faisait au Moyen Âge, je dirais :  Philippe, la force tranquille et Mathilde l’Éclatante"

"L'histoire des ducs de Bourgogne, c’est du Game of Thrones : mais tout est vrai…", raconte avec enthousiasme l'historien flamand Bart Van Loo. Alors qu'il a vendu 300 000 exemplaires de son best seller "Les Téméraires", il revient sur l'histoire de nos régions, ses spécificités, sur l'avenir de notre pays et sur sa vie personnelle dans un entretien passionnant.

Moorsele, non loin de Courtrai. En Flandre. Mais à un jet de pierre de la France. Important pour celui qui est sans doute le plus grand francophile de Flandre. Dans la cour de la ferme en carré, l'herbe est sauvage. Bart Van Loo a écrit une partie de son best-seller "De Bourgondiërs" ("Les Téméraires", Ed. Flammarion) sous l'arbre qui y trône. L'endroit est inspirant, tout comme son bureau aux murs recouverts de livres, de photos, de gravures. Il se dit fatigué, courant d'une conférence à une représentation du spectacle tiré de son livre. Mais dès qu'il évoque Philippe le Hardi et les ducs de Bourgogne, il devient intarissable. Ce lundi, il occupera la tribune des Grandes Conférences Catholiques à Bruxelles. Bart Van Loo avait un rêve : vivre de sa plume et de sa voix. Après des débuts difficiles, il vit ce rêve. Pourtant, ce n'était pas gagné. Les livres d'histoire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité