"Le deuil peut être vécu comme une extraordinaire aventure avec soi-même"

Dans une langue très belle, l’écrivaine Christine Pedotti raconte deux années de deuil, après le décès de son mari. L’histoire d’un rude combat pour demeurer du côté de la vie. Aujourd'hui, elle n'a pas tourné la page des années magnifiques vécues avec Claude, mais elle affirme avoir gagné ce combat contre la mort.

"Le deuil peut être vécu comme une extraordinaire aventure avec soi-même"
©Blaise Dehon
C'était un matin d'avril, un "joli matin printanier" couronné d'un ciel "fichtrement beau" qui ne laissait rien au tragique. Sans crier gare, pourtant, Claude, le mari de Christine, tombe et décède, alors qu'il fait le tour de son jardin. "Tout de suite instinctivement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité