Sammy Mahdi : "Premier ministre ? Non je veux surtout être père…"

Rencontre avec Sammy Mahdi, président du CD&V depuis trois mois.

Quand il se déplace, on voit d’abord son chow chow, Pamuk, grosse boule de poils qu’il balade partout. Outil de communication ou fidèle compagnon ? Les deux sans doute. Il m’a donné rendez-vous dans une brasserie, le long du Canal de Willebroek, à Vilvorde, la commune où il a élu domicile. L’endroit n’est pas très bucolique. Au loin, le viaduc, à droite, des grues. En face, quelques jolies maisons tentent de résister à l’envahisseur béton. La brasserie fait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité