Le "wokisme" existe-t-il ?

En quelques années, le terme "woke" s’est imposé dans le débat médiatique et politique. Venu des États-Unis, puis utilisé par nos voisins français, il est à présent arrivé en Belgique. Mais que recouvre ce mot fourre-tout que certains utilisent à dessein comme une arme rhétorique ? Et qu’est-ce que la pensée woke ? Décryptage.

Le "wokisme" existe-t-il ?
©Copyright (c) 2019 ABEMOS/Shutterstock. No use without permission.
Il est donc arrivé chez nous. Après les États-Unis, puis la France, le terme “woke” fait irruption dans le débat médiatique et politique en Belgique francophone, singulièrement depuis quelques mois. En janvier 2022, l’hebdomadaire Le Vif/L’Express publiait un vaste dossier sur la question intitulé “Les grands méchants wokes : comment le wokisme se répand dans le débat politique francophone”. En réalité, le hashtag #woke est apparu sur la twittosphère dès 2015 mais est alors le plus souvent utilisé de manière erratique et ironique. Les occurrences de ce mot dans les médias et sur les réseaux sociaux explosent au cours de l’année 2021, comme le montre une analyse de Twitter francophone réalisée par France Info. Chez...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité