"Pour les cyclistes, les routes wallonnes sont presque aussi dangereuses que les routes italiennes"

Le coureur professionnel Sylvain Moniquet dénonce l’état “catastrophique” des routes du sud du pays sur lesquelles il s’entraîne chaque jour. Comme d’autres pro et amateurs, il a signé le “Manifeste pour un cyclisme sans danger” paru dans le dernier numéro du magazine Wilfried. Entretien.

Xhendelesse : Loïc Vliegen et Boris Vallée
Deux cyclistes sur les routes wallonnes. Lequel des deux sera le premier à se casser la pipe? ©© Michel Tonneau
Révolutionner les mentalités au sud du pays, mettre tout en œuvre pour que l’ensemble du réseau routier wallon soit accessible aux cyclistes et éviter, à tout prix, le macabre recensement des fauchés de la route… C’est l’appel aux autorités régionales...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité