Opinions

Il faut changer, évoluer, s'activer, bouger… Alors que la stabilité était, auparavant, une valeur cardinale, la flexibilité qui est imposée à chacun a pris le relais. Et certains, incapables de suivre un rythme sociétal de plus en plus effréné subissent ces évolutions, analyse, avec brio, le sociologue Christophe Mincke dans son ouvrage "La société sans répit". Rencontre.

(...)