Opinions Dans les conflits internationaux où la Belgique s’est engagée, la gauche s’est profondément divisée entre "humanitaires" et "anti-impérialistes". Inévitable ?