Opinions Cet homme, c’est un cœur vivant, battant, aimant. C’est une conscience. Sociale, d’abord. Grâce à son père. Une conscience morale aussi, nourrie aux encycliques papales. Cet homme, c’est un contestataire-né. Il respire la liberté, l’indépendance, la franchise. Impossible de l’enfermer dans un carcan, une chapelle.