Une opinion de Martine Demillequand, enseignante UCLouvain, Alec de Vries, philosophe, Béatrice Dispaux, instructrice de pleine conscience, tutrice MENA, bénévole de la Plateforme Citoyenne, Nadia Echadi, enseignante, coordinatrice ASBL Maxi-Liens, Marianne Stasse, accompagnatrice d’exilé.es, Vincent Yzerbyt, professeur de psychologie sociale UCLouvain.

Ce texte, qui rassemble plus de 460 signataires, est une version écourtée d'un texte plus long, consultable ici.

2020 restera synonyme de crise sanitaire ; les vagues que celle-ci provoque ont, pour beaucoup d’Européens, évacué un autre drame. 22 00 personnes sont mortes en tentant de rejoindre une des portes d’entrée maritimes de l’Europe. Pour elles, ce seuil tant espéré ne sera jamais franchi. À l’échelle du monde, le bilan s’élève à 3174 individus. Loin d’être une fatalité, ces décès résultent de politiques migratoires sciemment votées sous prétexte de protéger des frontières. Des alternatives existent pourtant : le secteur associatif et humanitaire porte des projets et des missions considérables. Il démontre de manière concrète que l’accueil est possible sur les plans financier, logistique, professionnel ou éducatif quand les gouvernements prétendent l’inverse. Rétrospective non exhaustive de 2020 sur cette problématique, ces lignes visent à attirer l’attention de chacun dans l’espoir que plus aucune vie ne sera sacrifiée sur les chemins de la migration.

Politique adoptée

Refouler à tout prix toute personne ne présentant pas d’intérêt pour l’Europe est la politique adoptée. Garder les frontières exige des sommes considérables (il s’agit bien de l’argent des contribuables européens qui est utilisé pour “protéger” les frontières). L’agence Frontex, mandatée par l’Union européenne, reçoit budget et prérogatives qui croissent chaque année mais dont le contrat est flou : directives exactes, organisme de contrôle, recrutement des agents de terrain (désormais armés) ; si violation de lois européennes, qui dresse des PV, applique des sanctions ?

Des récits de naufrages rarement relayés dans les médias sont relatés de façon ferme et réitérée par des citoyens et associations : leurs protestations rencontreront-elles un écho politique ? Quelle caution apportent les responsables gouvernementaux à ces faits ?

En Belgique, le coût de la détention en centre fermé et du retour est très élevé (de 12 457 euros en 2014 à 14 267 euros en 2018. Pour 2017, l’augmentation fut de 35% soit 85 millions d’euros). Les demandeurs d’asile se retrouvent face à des procédures longues de parfois plusieurs années, empêchant toute possibilité d’installation. Déboutés, sans papiers, ils et elles sont exposés à des dangers et violations graves de leurs droits, exclus des axes élémentaires de la société : aucune possibilité de s’inscrire à des formations, ni de disposer des leviers légaux face à un employeur. L'art. 13.46 (Concrétisation du mécanisme de sanction des patrons abuseurs) de la directive Sanctions n’est pas transposé : corvéables à merci, les travailleurs sans papiers ne bénéficient d'aucune protection durant la procédure, les failles de la législation rendant caduc le principe supérieur de la Victime.

De plus, les gouvernements criminalisent les exilés, les accusant notamment de shopping social. Le réseau humanitaire est aussi visé : hébergeurs, associations et citoyens qui distribuent aide et colis alimentaires, voyageurs se levant dans les avions pour protester contre les expulsions ou sauveteurs (C. Rackete ou P. Klemp) sont accusés de trafic d’êtres humains, d’entrave à la loi.

Ces dérives sont soutenues par une partie de l’opinion publique, mue par la peur d’une hypothétique invasion.Des personnalités politiques, au niveau national et international, invoquent des valeurs européennes à protéger. S’il s’agit de valeurs chrétiennes, on peut citer l’encyclique du Pape d’octobre 2020, enjoignant les décideurs politiques à prôner l’accueil de tous. Ou bien ces personnalités se réfèrent-elles à la charte européenne ? Si les conventions signées représentent les valeurs de l’Europe, les instances européennes elles-mêmes bafouent alors les leurs propres (cfr art. 13 & 14, Convention de Genève).

Devoirs et responsabilités de l’Europe en matière de migration

Conformément à la Convention de Genève, l’UE a des devoirs et des responsabilités clairs quant à la gestion de la demande de protection internationale : organiser et garantir l’accès aux procédures, informer correctement les demandeur.ses de leurs droits, permettre l’arrivée et l’accueil dans des conditions dignes. Or, les témoignages d’associations et ONG et les récits de migrants révèlent que demander l’asile, quel que soit le pays, est un parcours de combattant.es : les États se rejettent la responsabilité et offrent rarement l'accueil minimal, humain et légal.

Bilan lourd et coûteux

De nombreux constats confortent ces faits :les voies légales d’accès étant bloquées, les personnes en exil, contraintes d’emprunter des chemins clandestins, sont en permanence confrontées à des dangers, à l’emprisonnement, à la mort.

De par l'Europe d’abord, des milliers de personnes sont retenues dans des camps,contraintes de vivre dans des conditions insalubres et indignes : peu ou pas d’accès à l’eau potable, peu de soins, exposition à des intempéries, surpopulation. Les enfants y sont rarement scolarisés, les MENA (Mineurs étrangers non accompagnés) sont peu pris en charge et les chances de voir leur dossier traité en tant que mineur diminuent le temps passant.

Beaucoup d’humanitaires observent aussi l'état psychologique dramatique des populations en camp, tout particulièrement des enfants, qui évoquent parfois le suicide. Enfin, dans le cadre de la crise du coronavirus, la situation sanitaire s’est dégradée : peu de possibilités de respecter les consignes de distanciation dans des camps surpeuplés, peu d'accès à l'hygiène de base indispensable, totale fermeture des camps au mépris du danger encouru.

Des embarcations de fortune en détresse sont refoulées ou abandonnées en mer sans vergogne. La plupart des navires humanitaires affrétés sont retenus à terre sous divers prétextes ; lorsqu'ils peuvent naviguer et effectuer leurs missions de sauvetage, débarquer les personnes secourues et les mettre en lieu sûr devient une gageure, les ports européens se rejetant la responsabilité. Pendant ce temps, Frontex négocie avec la Lybie, en toute connaissance des risques de torture, de détention et d'esclavage y afférant. Les refoulements pourtant interdits par les conventions européennes se multiplient en Méditerranée, imputables aux agents de Frontex ou aux garde-côtes d'un État européen.

Ensuite, en Belgique, faire une demande de protection internationale s’avère un défi extraordinaire. Dès le début de la pandémie, les demandeurs d'asile se sont retrouvés face à de nouveaux obstacles : bureaux de l'Office des Étrangers et du CGRA fermés durant des mois ; rendez-vous reportés, procédures en ligne souvent inaccessibles, surpopulation dans les centres fermés et d'accueil, accès aux soins compliqué, arrêt de formations, de cours de langue. Enfin, expulsions et ordres de quitter le territoire ont continué d'être délivrés malgré le contexte pandémique et l'interdiction de voyager. Pour les personnes sans papiers, la situation sanitaire a aggravé les difficultés : pas d’accès au chômage puisque travaillant sans contrats, pas de possibilité de soins, alors même que ces personnes occupent le plus souvent des emplois essentiels.

L’Europe continue de pratiquer cette politique mortifère, et pourtant…

Cette politique prend certes appui sur une partie de l’opinion publique et les inquiétudes de celle-ci. Une raison souvent évoquée est le flux migratoire constant. Or au vu des entrées et sorties du territoire, les chiffres sont loin d’être aussi importants qu’on peut l’imaginer. A l’aune de la population globale, l’apport annuel est objectivement infime.

Une autre crainte est liée au terrorisme. Les attentats qui ont ébranlé l’Europe ont marqué la population. Cependant, la grande majorité de ces attentats ont été perpétrés par des personnes nées et ayant grandi en Europe. La politique mise en place génère, on peut le supposer, des ressentiments et des vocations aboutissant parfois au terrorisme.

En revanche, des personnes en situation d’exil se démarquent par leurs actions citoyennes, leur réussite professionnelle, leurs projets créatifs et solidaires. Ainsi, ces chercheurs arrivés enfants en Allemagne, qui ont contribué à la mise au point des vaccins contre la Covid.

Dès lors, si l’inquiétude du contribuable quant au coût d’une politique d’accueil éthique est légitime, attirons cependant l’attention sur le bénéfice humain de l’accueil des migrants, incalculable sous tout rapport.

La migration, un apport réel pour les sociétés accueillantes

Si on se focalise un instant sur notre pays, le dernier rapport de la Banque Nationale concernant l’année 2020 est éloquent : les personnes migrantes, présentes sur le territoire depuis maximum 5 ans ont participé à la production des richesses en Belgique à hauteur de 15 milliards d'euros, sans compter le travail au noir des 100 000 sans papiers, forcés d'accepter tout contrat informel pour survivre. Pour rappel, la Sécurité sociale engrangerait 65 millions d'euros nets par mois en régularisant le travail de ces personnes.

Une humanité commune en partage devrait sous-tendre la politique d’asile : nous demandons aux responsables en charge de celle-ci un soutien concerté et participatif ainsi qu’une sensibilisation de tous à cette communauté de destin, loin de la méfiance et la peur. Qu’ensuite, la prise en charge de l’accueil soit répartie sur le territoire national, eu égard aux réalités institutionnelles de notre pays et en évitant de transbahuter des familles de région à région, les obligeant sans cesse à une complète réadaptation (langue, environnement, tissu social). Le nombre des ILA (Initiatives locales d’accueil gérées par les communes et les provinces) a été réduit sous les législatures précédentes. En amorçant un mouvement inverse, en ville – malgré le coût du logement – ou en zone rurale, la présence de familles en demande d’asile y maintiendrait les écoles ouvertes et réanimerait des villages isolés, aux populations vieillissantes. Organiser une politique de transport efficace serait aussi bénéfique pour tous.

Où qu’il se fasse, il convient d’expliciter le projet d’accueil aux populations locales et de s’appuyer sur les initiatives existantes et les associations de terrain. Les personnes plus réticentes sont invitées à s’engager progressivement, dans la mesure de leurs possibilités. Une dynamique vertueuse et solide peut ainsi émerger. Reconnue dans son humanité, la personne exilée entend son nom, son prénom. Elle est enfin envisagée (Emmanuel Levinas, Ethique et infini, Fayard, Paris, 1984). Son histoire, émaillée d’écueils surmontés avec ténacité, prouve sa résilience et ses forces vives. Tous souhaitent exercer leur compétence, en acquérir d’autres pour participer activement à un tissu social commun : les y aider évite de les laisser dans une inactivité dévalorisante qui inhibe leurs potentiels. Un choix de plus en plus grand de les accueillir liera sans conteste leur volonté à la nôtre, en une inscription véritable dans un paysage sociétal désormais partagé, avec la solidarité comme valeur incontournable et fondatrice d’un avenir commun.

Signataires

Sarah Degée Enseignante, Mohamed ElHendouz Militant des droits humains, Eric Renwart Producteur de musique, Selma Ben Mustapha Médecin spécialiste, Hélène Coppens Citoyenne, Teresa Butera Directrice de l'asb Casi-uo, Sema Aydoğan Psychopédagogue, Charlotte Leclercq Enseignante, Carlos Crespo Employé dans l'associatif, Sébastien Belleflamme Enseignant, Chroniqueur pour le journal Dimanche, Vincent Engel Ecrivain, Christine Temko Enseignante, Véronique Dockx avocate, Frederic DeGucht Formateur, Françoise Duesberg Sociologue,auteur, Frederic DeGucht Formateur, Christiane Dereine Employé Deyanira MartinezLedezma Citoyenne, Giulia Calà Employée Ville deBruxelles, Charles Traoré Responsable de service SISP, Cécile Brion Enseignante,musicienne, Michel Staszewski Enseignant retraité, Christine Crabbé Psychologue, Sami Gharib Ingénieur R&D électronique Anne Verhaeren Directrice d'une école secondaire, Anne-Françoise Rahir Artiste-pédagogue, Lucie Cauwe Journaliste, Salvatore Calà Informaticien, Marie Peltier Historienne, Cristèle Jonnart Enseignante, Marianne Protin Enseignante, NsengiyumvaJean-Luc Enseignant/chercheur, Élise Vanwindekens Administratrice, Nadia BH, Sidonie Maissin Editrice, Alexandra Valsamides Pension active sur la plate-forme citoyenne du BW et du soutien alimentaire du BW, Françoise Romnée Bénévole dans l’humanitaire, Nathalie Dupont Coordinatrice Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, Anne- Françoise Meulemans Médecin, Anne VanMiegroet enseignante,hébergeuse, Alain Bouchaala Enseignant, Stephanie Wauthier Assistante sociale, Cedric Tolley Sociologue, Isabelle Kuypers Bénévole, Françoise Klein retraitée, Christelle Delbrouck Citoyenne, Patrick Mfutu Policier, Carine DeGreef Indépendante, Alla Barsoukova Bénévole dans les associations d’aide aux réfugiés Sylvie Gilbert Interprète etenseignante, Laurence Genevois Musicienne, Ouardia Derriche Militante associative, Fatiha Saidi Autrice, Sénatrice Honoraire, Didier Brissa Formateur en éducation populaire, Anne Marti Institutrice primaire, Karine Cantoreggi Assistante sociale/enseignante Anne-Marie Noël Employée, Benoit Hackens Professeur UCLouvain, Rachida Channouri Enseignante, Muriel Wibert Enseignante, Marie Maerevoet Médecin hématologue - citoyen - hébergeur des migrants, Jean- François Brion Comédien, Sarah Koliai Professeur de français, Adriana Sthiago Chargée de Communication, Réseau Européen des Femmes Migrantes (ENoMW), Sylvie Stenuit Enseignante, Patrick Vanderlinden Magistrat, Amir Haberkorn Retraite, Colette Bériot Psychologue, Françoise Bal Enseignante, Christiane Schomblond Chargée de cours honoraire del'ULB, Viviane-TâmLaroy Engagée, Stéphane Aujean Fonctionnaire, Paul Delmotte Prof. retraité del'IHECS, Colette Sancy Retraitée, Suzanne Mousset Retraitée de la recherche scientifique Marie Lacroix Juriste, Albert Jamar Retraité, Catherine Mayer Enseignanteretraitée, Pierre Viart Chef de clinique honoraire, Marco Abramowicz Psychothérapeute, Flora Bollenbach Sage-femme, Jacques Liesenborghs Ancien sénateur, Mateo Alaluf Professeur ULB, Arnaud Knaepen Enseignant (ULB - Haute Ecole Lucia de Brouckère), Fanny Filosof Retraitée, Marianne Samray Enseignante retraitée, Tessa Parzenczewski Retraitée, Francine Joly Retraitée, Hamel Puissant Animateur-formateur et Gauche anticapitaliste Geneviève Briet Première maitre de langue, Marie-Françoise Cordemans Enseignante retraitée, Adrien Antoniol Citoyen, Serge Goldwicht Artiste, Anne Loontjens Citoyenne, Kirsten Crick Cofondatrice de Transkids ASBL Stephanie Demblon Militante/Employée secteur associatif Laurent Pigeolet Musicien, Emanuela Lodato Musicienne comédienne, Geneviève Freres Enseignante retraitée, Christiane Hannon Kinésithérapeute retraitée, Jacques Saucin Ingénieur, Annie Rayet Historienne, Sophie da Camara Santa Clara Gomes, Directeur Nations-Unies, retraitée, Maïlis Humbel Chercheur,vétérinaire, Nicolas Leblanc Ingénieurcivil, Daniel Dekkers Mr/retraité/Ingénieur, Nancy Godfrin Enseignante, Françoise vanKol Citoyenne, Myriam Gérard Vice -présidente des Grands Parents pour le Climat, Jean-Louis Dethier Retraité, Françoise Boucau Retraitée, Rodolphe VanWijnendaele Médecin, Charlotte Belliere EnseignanteDASPA, Agnès Biernaux Retraitée, Laure Goemans Médiatrice culturelle, Anne Mottart Membre active "paix juste au Proche-Orient" et conseil consultatif NORD/SUD de Nivelles, Julie Dock Enseignante, Jean- Baptiste Dayez Psychologue social et militant, Raphaële Buxant Enseignante & citoyenne du monde, Johanne Dupuis Agricultrice, Damien Dejemeppe Directeur du Lycée Martin V François Petit Chargé de cours -interprète, Isabelle Stengers Philosophe, Caroline Trefois Solidaire, Anne Thonon réalisatrice, Jean-Louis Mignot Ambassadeur honoraire, Madeleine Theodore Retraitée, Virginie Bogaert Manager customer relations, Sarah Merville Étudiante, Anne- Catherine Denies Citoyenne, Marie Anne Swartenbroekx Magistrat honoraire , Bruno Magdelyns citoyen Théo Bronchart Etudiant d'un master en langues romanes, Louise Lasance Fonctionnaire à la retraite, Georges Braive Administrateur, Pierre Leveque Pensionné, Carl Devos Employé, Caroline Letor Professeure d’université /citoyenne, Luk Vervaet International Prisoners'News, Paule-Rita Maltier Psychologue, Lise Bruneel Formatrice en français langue étrangère Claude Laffineuse Consultant, Pierre Galand Président OMCT Europe (Organisation Mondiale contre la torture) Michel Huisman Artiste/journaliste, Rudi Barnet Ex Animateur-culturel, Saïd BenAli Employé, Marie Dossogne Enseignante et citoyenne hébergeuse, Daniel Vanhove Auteur, Jacques Aron professeur retraité, Chantal Balseau Artiste, François Liesenborghs M/Citoyen/frigoriste, Hilda Philippart Retraitée, bénévole Oxfam et Amnesty International, Anas Amara Permanent JOCBruxelles, Valter Cortese ChercheurULB, Nathalie Gehot Peintre décoratrice et infirmière, Pol Jansegers Médecin pensionné, Deniz Uygur Enseignante de français au secondaire supérieur et collaboratrice pédagogique àl’UCLouvain, Ingrid Goossens Enseignante, Lysiane Hatert / Louis LAMBRECHTS Juriste, Pierre Dupuis Pensionné, Virginie Loute Infirmière,Alberto Contessi Freelance, R. Affar /, Dominique Waroquiez Retraitée de l'enseignement, Christine VanAcker Autrice, Anne-Marie Clausse Retraitée, Bénédicte Roberfroid Interprète, Veronique Suys Éditrice, Jacqueline Martin Terrienne, Alexandre Furnelle Musicien, Larissa Kay Aide-soignante, Marcel LEURIN Inspecteur honoraire de l'enseignement, Sarah ElGhorfi Militante, Josette Boigelot Psychologue, Dumoulin Philippe Pensionné, Danielle Helbig Journaliste, Camille Dohet Doctorante àl’UCLouvain, Andrée et Raymond, Debontridder Retraités, Amaury Denies Pêcheur-Gamer, Carla Cazzaniga Retraitée /Bénévole, Vincent Verhaeren Président, Lucas Limbourg Etudiant, Philippe Cozier Psychopédagogue, Caroline Guilleaume Enseignante, Olivier Poot Régisseur, Emmanuel Winance Ingénieur agronome - fonctionnaire retraité, Pierre Viart Médecin, Marc Buchet Vétérinaire, Sylvie Rolin Chercheurulb, Stephanie Jacques Artiste, Sophie Vermeyen Formatrice, Baudouin VanHumbeeck Auteur, Candice Borgers Maître assistante - Haute Ecole Bruxelles-Brabant, Alain Marchon Retraité, Dora Amouche /-, Pia Cornejo Citoyenne, mado ponette Ouvrière, Jonathan Spilliaert Enseignant, Déborah Duthois Éducatrice spécialisée, Murielle VanBunnen Enseignante, Gene Vreden /, Daniel Denil Enseignant retraité ,Teresa Maisano /, Sylvie Passaqui Assistant, Mohamed Meziane IngénieurInformatique, Pierre Gilman Retraité, Héloïse Dupont Stagiaire, Martine Lemasson Retraitée, Lucie Scocard Service public - Secteur de la santé, Frédérique VanLeuven Psychiatre, Anne Ghysselinkx Enseignante, Cécile Broche Enseignante, Christian Fiasse Enseignant & responsable cellule Amnesty Lycée Martin V, Cécile Rittweger Actrice, Béatrice Maes Médiateur agréé SFPJustice, Marion Seutin Pédopsychiatre, Odile Remacle Détachée pédagogique en Organisation de Jeunesse, Iseult Baert Retraitée, Stéphane Moyson Citoyen, Thomas Prédour Acteur culturel, Isabelle Fagot Promotion dans le secteur culturel, Véronique Rousseaux Retraitée, Véronique Rahier Logopède, Etienne Minne Nivellois Citoyenhospitalier, Jean-Luc Brackelaire Professeur à l'UCLouvain et à l'UNamur Nine MURET Sociologue, Jos Beni Enseignanthonoraire, Cécile Hees Enseignante, Aurélien Lavis Enseignant, Marie Poncin EnseignanteDaspa, Elisabeth Beague NivelloiseHospitalière, Dominique Mussche Retraitée, Marianne Blume Retraitée, michel Bécart Citoyen, Mohammed Abdullah Photographer, Odette SNoy Membre du Réseau "Commune Hospitalière" de Braine-l'Alleud, Nadege Bastiaene, Employée, Ghislaine Urgen Direction administrative et financière, Michel Guissard Enseignant, Marie-Pierre Deramaux Membre d'AIBF, Anne Prévot Retraitée, Virginie Maingain Enseignante, Huguette Goolaerts- Waseige Logopède, Fabienne Brion Professeure à l'Université catholique de Louvain, Anne Verwaerde Psychologue - Conseillère pédagogique, Ahmad Sbahi Étudiant,Joelle Hartmann Assistante sociale, Frederic Moreau de Bellaing Photographe, Anne Jouniaux Éducatrice, Saida Okba Expert du vécu, Jean-Marie Guiot Médecin généraliste, Vincent Despiegeleer Enseignant, Nathalie Leroy Enseignante, Merlin Gevers Travailleur associatif, Monique Guiot Enseignante à la retraite, Jacques Janvier Pensionné, Véronique Daumerie Retraitée, Richard Condon Fonctionnaire retraité, Cécile Saint-Ghislain Fonctionnaire retraitée ,Damien Vanholsbeeck Retraité, Calogero ALU Cadre dans l'économie sociale bruxelloise, Louis Mariage Animateur socio-culturel, Fabienne Deschoenmaecker Enseignante, Claire Chevolet-Leroy Enseignante à la retraite,, Cécile Lebrun Chargée de communication et de projets artistiques et socioculturels Liesbeth, Degand Professeure de linguistique, UCLouvain, Georges Legrain Enseignant ISTI-ULB retraité, Bernard REY Professeur ULB, Jonathan Vard Travailleur social, Nouzha Bensalah Fonctionnaire,Thérèse Jeunejean Journaliste, Vinciane Wouters Employée, Bénédicte De Bellefroid Retraitée, Jean Marc Trurine Retraité, Pierrette Nicolosi Gérante, Fabio Salvia Travailleur social, Josefa Martinez Toledo Artiste, Adeline Dellisse Criminologue, Jacinthe Mazzocchetti Professeure UCLouvain, Tamer Salim Kinésithérapeute, Maria Keil Retraitée, Anne-France Massaut Bibliothécaire d'orchestre, Paul Blume Retraité, Sandrine Rastelli Psychologue, Catherine Renson Fonctionnaire, Anne De Muelenaere Économiste, Jacqueline Bertaux Pensionnée, Annie Berhin Retraitée de l'enseignement, Marc Somville Animateur culturel, Francis Dannemark Ecrivain, Rhode Makoumbou Artiste plasticienne, Marie-Aline Gilloteaux Enseignante, Selma Benkhelifa Avocate, Monica Rutherford Traductrice, Eléonore De Visscher Employée, Benjamin Winance Architecte, Frédéric Muhl ingénieur environnement,Valérie Cardinal Groupe montois de soutien aux sans-papiers, Florence Van Damme Eco-conseillère, Christine De Keuster Professeur de FLE français langue étrangère, Lara Hill Traductrice et Chef de projet, Nagi Sabbagh Président du Centre Culturel Arabe En Pays de Liège, Brigitte Peters Employée, Anne Fievez Chanteuse, pédagogue, Bernadette Pirlet Fonctionnaire, Christophe Krirem Président de l'Asbl L'Hirondelle, Layla Nabulsi Autrice, Marie Sauveniere Horticulture, Catherine Thunissen Retraitée, Luc Devreese Enseignant retraité - comédien, Francesca Marongiu Sans emploi, Mona Egbariah Criminologue, Anne Van Ermengem Artiste, Victoire de Changy Autrice, Dominique Verhaeren Citoyenne engagée et animatrice en éducation permanente, Pascale De Ridder Psychologue, Violette Dufour Etudiante, Damien Charles Formateur, Freddy Mathieu Retraité, ancien responsable syndical FGTB, Françoise Nice Journaliste, Marie Claes Citoyenne, Christine Kulakowski Retraitée, Sophie Liebman Enseignante, Karine Welschen Pensionnée, Florence Fevry Psychologue, Marion Ceysens Formatrice, Marie Odile Audras Retraitée, Marie-Paule Thiébaud Retraitée, Alain Sansterre Retraité, Philippe Deman Assistant social, Emmanuel Pradal Professeur dans le secondaire, Paulette Van Aelst Pensionnée assistante sociale, Isabelle Beaussart Enseignante, Anne Einsweiler Retraitée active animatrice, Salome Rojas Femme au foyer, Stéphanie Villers Enseignante, Alain Vanoeteren Directeur du SSM Ulysse, Marie-Chantal Vandekerkove Retraitée, Nicole Nissenbaum Assistante sociale, Damien Dechamps Ingénieur, Françoise David Retraitée, Myriam Demarque Enseignante retraitée, Joseph Vandekerkove Retraité, Nathalie Donnet Enseignante, Cécile Cormier Créatrice de jeux inclusifs, Valerie Griez Gestion de projet, secteur ferroviaire., Geneviève Bergé Écrivaine, Najib Chairi Code Rouge (artiste), Mathieu Bietlot Philosophe, auteur de "L'horizon fermé. Migrations, démocratie ou barbelés", Annika Cayrol Citoyenne, Bertrand Wert Docteur en sciences politiques, conseiller communal ixellois et employé de la Commission européenne, Marian Struzik Arpenteur du temps, Khalid Houry Coach et entraîneur national de Jiu-Jitsu, Amal Amjahid Sportive de haut niveau en Jiu-Jitsu, Alexia Laboulfie / Karin De Schepper Employée, Marie Thill Psychologue, Marie-Hélène Vandekerkove Institutrice à la retraite, Florent Le Duc Enseignant / opérateur culturel, Jacques Letawe Enseignant, David Bertrand Enseignant, Pierre Dupriez Recteur honoraire de l’ICHEC, Effi Weiss Artiste-cinéaste, Bruno Humbeeck Psychopédagogue, Guy Reniers Retraité, Michelle Louis Pensionnée, Marie-France Dispaux Ducloux Psychologue Psychanalyste, Miriam Kupper Maître-assistante retraitée, Céline Curvers Artiste, Jérémie Roland Professeur à l'Université libre de Bruxelles, Evelyne Delbrouck Retraitée, Michel Stockmans Retraité, Marcus Verhagen Prof universitaire, Eva Debaix Personne ordinaire , Sabra Ben Arfa Comédienne/auteure, Nadia Hibali Chanteuse lyrique/hébergeuse, Brigitte Gaiffe Pensionnée, Sidi Katumwa Militant, Simone Susskind Ancienne députée bruxelloise et sénatrice fédérale. Actions in the Mediterranean, Alexandre Von Sivers Comédien, Isabelle Capiaux Administratrice de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, Gauthier De Bock Trésorier Plateforme citoyenne de Soutien aux Réfugiés, Michel Visart Journaliste, Jennifer Apers Administratrice plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, Sophie Godefroid Membre du CA de la Plateforme citoyenne de Soutien aux Réfugiés, Catherine Dorsimond Citoyenne européenne, Adriana Costa Santos Co-Présidente de la Plateforme Citoyenne de soutien aux réfugié.e.s, Catherine Kestelyn Retraitée, Danièle Janssen Retraitée professeure bénévole de FLE à la plateforme citoyenne, Cecile Fontana Architecte, François Gemenne FNRS Senior Research Associate Director The Hugo Observatory, Department of Geography University of Liège, Anne-Marie Pirard Retraitée, Elisabeth Freymann Enseignante, Benoit Grugeon Enseignant et citoyen, Michèle De Myttenaere Enseignante UCLouvain, accompagnatrice d'exilé.es, membre de la Plateforme Citoyenne, Denis Desbonnet Journaliste, militant, Kaat De windt musicienne, Laure Joachim Pédiatre, Aniko Ozorai Journaliste, Dominique De wit Enseignante, Laurent Litynski Coordinateur, Benoît Felix Artiste - enseignant en art - Hébergeur, Christine Volvert Psychologue - Hébergeuse, Samir OUIKASSI Coordination service socio-juridique de la plateforme citoyenne, Picard Eric Pédopsychiatre, Pierre Debiesme Musicien, Mustapha CHAIRI Militant des droits humains et fondamentaux, Charles DI Psychologue Clinicien, Docteur Reynders Médecin, Martin Vander Elst Anthropologue (UCL), Nagi SABBAGH Président du Centre Culturel Arabe en Pays de Liège, Bernard Omalanga Okito Criminologue, Demandeur d'emploi, Gabriel Ringlet Ecrivain, Elsa Roland Chercheuse en sciences de l'éducation - ULB, MICHELE DEHAEN Infirmière retraitée, militante syndicale CGSP-ALR-Bru, Anouk Van gestel Journaliste, Eve Bonfanti Actrice/ metteuse en scène-, Yves Hunstad Acteur, Christophe Bodart Enseignant, Pierre SEEGER Gérant d'entreprise, Sophie Meyers Citoyenne, Kathleen Raymond barker Monastic, Jean-paul Mahoux Écrivain, Nicolas Kummert Musicien, Francois-Xavier Bastin Enseignant, Martine Piret Retraitée, Myriam Clerbaux Retraitée, Sabine Baudson Enseignante, Mohamed Ouachen Artiste, Inès Thibaut Retraitée, Aliette Griz Autrice, François Gemenne Chercheur qualifié FNRS, Université de Liège, Etienne Lambert Fonctionnaire, Louise Amélie Cougnon Chercheuse en sociolinguistique, UCLouvain, Marc Dugardin Retraité, François Barzin Fonctionnaire, Lissia Moine Éducatrice, Philippe Verplancke Sans emploiMona Piette Employée polyvalente Plan de Cohésion Sociale, Philippe Poncin Enseignant retraité, Vincent De coster Citoyen de passage sur terre, Véronique Abel Sage-femme, Anne Anderruthy Artiste peintre,Isabelle Chevalier Maman au foyer, ancienne bénévole et toujours membre donatrice de l'association "Deux Euros Cinquante", Anna Kos Journaliste, Christine Henrard Enseignante retraitée, conseillère communale écolo, Camille Burtin Auteur en devenir, momentanément au chômage, Layla Khamirzaeva Accueillante au centre médical/infirmière diplômée en Russie, Jany Grosvarlet Retraitée,Benoit Van Keirsbilck Directeur - Défense des enfants International Belgique, Damien Carême Député européen, Sébastien Marlair Enseignant (professeur de français dans le secondaire), Jean Ronveaux retraité, Jeanne Barholomé retraitée.

Titre de la rédaction. Titre original : "Migrations — le bilan. Réflexions citoyennes & perspectives politiques