Opinions

Une lettre ouverte d'une personne se présentant comme "un des nombreux citoyens belges qui perd chaque jour un peu plus son sens de l’humour".


Monsieur le Bourgmestre,


Il y a quelques jours, je me suis garée dans une rue de votre commune. J’ai essayé à de nombreuses reprises et pendant plus de 15 minutes de trouver le fonctionnement de ces nouveaux horodateurs (ceux qui demandent votre plaque minéralogique). J’ai demandé de l’aide à plus de 5 personnes. Je n’y suis jamais parvenue !

J’ai finalement appelé le 101 ; en étant très gênée d’appeler un numéro d’urgence pour une situation aussi dérisoire (pas de mode d’emploi, ni de numéro de contact). Ce gentil policier du 101 m’a dit de le rappeler après mon rendez-vous, si je recevais un PV. J’étais 30 minutes en avance, mais entre-temps j’avais perdu ces 30 minutes et je n’avais plus d’alternative.

A mon retour, j’avais en effet un PV de 25€. Je l’ai rappelé. Il m’a dit de me rendre à la police rue Marché au Charbon. Me garant dans une rue avoisinante, j’ai eu droit à une redite de ce que je venais de vivre.

Est-ce un sketch de Fernand Raynaud ?? "Allo New-York ? Je voudrais le 22 à Asnières" Même horodateur, même problème, j’ai encore dérangé 4 personnes ; rien n’a changé. Personne ne sait le faire fonctionner ! Les policiers de la rue Marché au Charbon ont été vraiment très sympas. Ils ont retrouvé la trace de mon appel du 101 et m’ont donné les données de mon appel afin que je puisse en faire la preuve à Brucity.

Je leur ai envoyé toutes ces données ainsi qu’à la personne en charge de la gestion des horodateurs. Mon PV a été annulé, j’en suis contente bien sûr ; mais je me pose beaucoup de questions sur la gouvernance de ce pays !!!


Je suis universitaire et je ne parviens pas à utiliser un horodateur.

Est-on dans un monde normal ?

Est-il normal qu’une décision politique génère l’achat d’un horodateur que peu de personnes arrivent à faire fonctionner ? J’imagine qu’il y a des personnes qui y arrivent, mais je n’en ai pas encore rencontré, comme le Loch Ness … J’ai posé la question à de nombreuses personnes et la réponse est toujours la même : conciliabules autour de cet appareil (10 personnes) …. Et ils n’y parviennent pas !


La réponse de vos services a été de me dire que les formations des citoyens sont en cours.

Petite question : sur les 11 millions d’habitants en Belgique + les touristes et professionnels qui viennent chaque jour à Bruxelles, combien de personnes va-t-on former ?


Vu que ces dépenses sont faites avec l’argent de mes impôts et que chaque année les dirigeants politiques font des contorsions incroyables pour combler des déficits récurrents ; j’aimerais savoir : 1) Avez-vous fait une analyse des coûts totaux avant la démarche d’achat ainsi qu’un benchmarking ? 2) Si oui, aviez-vous prévu toutes ces difficultés ? Quel est le coût total que cela représente par rapport à des horodateurs classiques ?


N.B. : Analyse des coûts totaux = achat des horodateurs + paiement des formations + traitement des plaintes + manque de recettes pour Bruxelles puisque beaucoup de personnes se garent dans des parkings privés + temps perdu par la police (qui n’est plus en charge de cela) et les 101 + temps que le citoyen lambda (comme moi) y passe.


En tant que socialiste, pensez-vous que ce modèle de gouvernance représente l’équité et la juste accessibilité de tous les citoyens ; quels que soient leur niveau d’instruction, leur âge et leurs ressources financières ?

Je me demande également, si d’un point de vue légal, il n’y a pas quelque chose d’attaquable ? L’Etat met le citoyen dans l’obligation de payer une redevance alors que l’Etat met le citoyen dans une situation où il est dans l’incapacité technique d’y répondre. Il faudrait poser la question à un juriste compétent.


Est-ce que vous conseillez aux utilisateurs de ces horodateurs de procéder comme moi ; c’est-à-dire d’appeler le « 101 », car c’est le seul moyen qu’ils ont pour produire la preuve de leur bonne foi ?

Sachant que notre pays n’a pas assez de moyens pour la police et qu’ils sont déjà débordés avec les problèmes de sécurité, comment gérer cette problématique ?

Si vous cherchez à améliorer vos process et votre gestion, n’hésitez pas à me contacter car c’est mon métier !

Tous ceux qui travaillent dans le secteur privé ou public savent très bien que les sanctions tombent quand on est malhonnête ou incompétent. On est licencié.

Pourquoi est-ce qu’en politique, la responsabilité sociétale des entreprises ne s’applique-t-elle pas ?

Définition de la RSE par la Commission européenne (2011) : C’est "la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société". Pourquoi est-ce que le contribuable belge voit chaque année la quantité d’impôts augmenter et en même temps les mauvaises gestions s’accumuler ?

Jusqu’où va aller le surréalisme belge ?

Je crois qu’on est en train d’atteindre des sommets.

J’ai beaucoup d’humour mais je vois de nombreux citoyens autour de moi qui sont excédés par les nombreux dysfonctionnements de notre pays. Tous nos problèmes ne viennent pas d’un manque d’argent mais d’un manque de gestion, d’honnêteté, de personnes compétentes et d’un manque de sanctions pour l’incompétence.


Quand je pense à l’avenir de la Belgique et de l’Europe, je suis très préoccupée par le terrorisme et les conséquences de la pollution, mais ce qui me fait vraiment peur, c’est la mauvaise gouvernance de ce pays.


Un des nombreux citoyens belges qui perd chaque jour un peu plus son sens de l’humour …