Opinions Imad Ibn Ziaten est la première victime de Mohamed Merah dont l’expédition meurtrière, à Toulouse, fera au total sept victimes, dont trois enfants juifs. En souvenir d’Imad, ses parents ont créé l’association “Imad, pour la paix et la jeunesse”. Aujourd'hui, sa mère, Latifa Ibn Ziaten, est constamment accompagnée d’un officier de sécurité. Elle a reçu des menaces. Son combat dérange dans les milieux islamistes. Ailleurs, il force le respect. Lorsqu’elle commence son récit, on est frappé par la force et le charisme qui se dégagent de cette femme. Souvent, à l’évocation d’Imad, les larmes coulent en silence mais la voix reste digne. C’est dans ce chagrin indicible qu’elle a puisé sa force. Une leçon de courage, d’humilité, de sagesse. Interview.